Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le guide ultime des engrais phosphorés

Découvrez le rôle essentiel du phosphore dans la croissance des plantes, ses avantages, ses méthodes d'application et ses précautions dans notre guide complet des engrais phosphorés.

Nous avons tous entendu parler des engrais phosphorés. Mais seuls quelques-uns savent pourquoi il est ajouté au sol des plantes. Le phosphore est essentiel à la plante ; c'est l'un des rares nutriments sans lesquels une plante ne peut pas fonctionner de manière optimale. Quelles sont ces fonctions et comment fonctionnent-elles ? Y a-t-il un moment précis ou des précautions à prendre lors de l’ajout de phosphore au sol ? 

Pour en savoir plus et plus encore, lisez ce guide jusqu'à la fin. Nous avons décrit le rôle du phosphore dans la vie végétale, ses bienfaits, etc. Nous avons également expliqué ce qui se passe lorsqu'une plante ne reçoit pas suffisamment de phosphore. Alors continuez à lire. 

Qu'est-ce qu'un engrais phosphoré ?

Phosphore, on le sait, est un élément chimique présent dans un engrais. C'est l'un des 17 ingrédients essentiels nécessaires à la croissance et à l'épanouissement d'une plante. 

Sa concentration dans les cultures peut varier entre 0,1 pour cent et 0,5 pour cent. 

Types d'engrais phosphorés

Types d'engrais phosphorés

Engrais organiques

Ce sont de bonnes ressources en phosphore, mais il faut les transformer sous des formes plus simples avant que la plante ne les ingère. Par exemple, les champignons mycorhiziens. Ils construisent des colonies sur les cellules des racines et s'étalent sous forme de filaments. Ces derniers absorbent le phosphore et le transportent vers les cellules des racines. La plante leur fournit des sucres produits par la photosynthèse. 

Meilleures sources : farine d'os, phosphate naturel colloïdal (phosphate naturel), guano de chauve-souris riche en phosphore et farine de carapaces de crabe.

Engrais inorganiques

L'engrais inorganique au phosphore fonctionne complètement différemment. Ceux-ci sont utiles lorsque la plante présente un excès de phosphore soluble dans l’eau au niveau des racines. Dans de tels cas, la plante libère des enzymes pour repousser les champignons mycorhiziens et absorbe tout le phosphore dont elle a besoin pour sa croissance.

Meilleure source : phosphates de calcium dans les sols alcalins et phosphates d’aluminium, de fer et de manganèse dans les sols acides. 

Engrais à libération rapide

Soluble dans l’eau est également connu sous le nom de « action rapide ». C’est la forme de phosphore la plus facilement disponible. 

Meilleures sources : fumier de cheval ou de poulet, émulsion de poisson, farine d'os et phosphate naturel

Engrais à libération lente

Ceux-ci sont également appelés superphosphates. Le mot lent décrit l’action lente. Pour élaborer, le phosphore dans engrais à libération lente doit être dissous par une autre méthode. Ceux-ci peuvent inclure des micro-organismes du sol. 

Meilleures sources : urée formaldéhyde, méthylène urée et nitroforme.

Ratios NPK et leur relation avec la teneur en phosphore

Les NPK sont les trois éléments principaux des engrais et représentent l'azote, le phosphore et le potassium. Par exemple, un Engrais NPK 15:15:15 représente l'azote 15%, le phosphore 15% et le potassium 15%. 

Donc, si vous souhaitez améliorer la croissance de vos plantes, achetez un engrais NPK avec des niveaux de phosphore plus élevés, par exemple dans un rapport de 1:2:1. 

Pourquoi le phosphore est-il important pour la croissance des plantes ?

Pourquoi le phosphore est-il important pour la croissance des plantes

Chaque cellule végétale contient du phosphore. Il est nécessaire pour remplir plusieurs fonctions qui affectent la croissance et la prolifération d'une plante. Certains de ces processus sont essentiels à la santé des plantes, comme le mouvement des nutriments, la photosynthèse, la formation des sucres et, surtout, le transfert de l'information génétique d'une génération végétale à la suivante. 

Transfert d'énergie 

Tout processus végétal directement ou indirectement lié au transfert d’énergie nécessite du phosphore. C'est un élément important dans la composition chimique de l'ADP (adénosine diphosphate) et de l'ATP (adénosine triphosphate). Lorsque ces deux molécules déplacent le phosphate vers d’autres molécules, cela ouvre la voie à plusieurs réactions chimiques. 

Photosynthèse

Les plantes utilisent la lumière du soleil pour fabriquer leur nourriture. Ils utilisent chlorophylle, un ingrédient vert, pour combiner l'eau et le dioxyde de carbone pour capter la lumière dans l'ATP. Cela permet aux plantes de développer de nouvelles parties, telles que des racines et des feuilles. 

Transfert de gènes végétaux

Cet élément vital se retrouve également avec véhémence dans les chromosomes du matériel génétique d’une plante. C'est une partie du code génétique qui contient toutes les données héréditaires. Or, une plante a besoin de beaucoup de phosphore pour développer de nouvelles cellules et transmettre des informations génétiques.

Les graines et les fruits en sont un exemple. Ils contiennent d'énormes quantités de phosphore.

Transfert de nutriments

Nous savons que les nutriments se déplacent d’une partie de la plante à une autre à travers les membranes cellulaires. Cependant, ces membranes nécessitent de l'ATP et d'autres ingrédients contenant du phosphore pour mener à bien les processus. Encore une fois, le phosphore est utilisé.

Carence en phosphore

Les trois carences les plus importantes constatées chez les plantes en raison d’une insuffisance en élément phosphore (P) sont :

  • Croissance retardée, caractérisée par des feuilles plus petites avec une surface réduite
  • Moins de feuilles au total, et
  • Tirs de trieur

C'est comme ça que ça se passe.

Si une plante ne reçoit pas suffisamment de phosphore, cela peut ralentir son utilisation des glucides. 

Les glucides sont des nutriments essentiels fabriqués par les plantes grâce au processus de photosynthèse. Mais lorsque le phosphore vient à manquer, ceux-ci peuvent s’accumuler. Cela donne aux feuilles une teinte plus foncée. Chez certaines plantes, il peut même devenir violet, comme on le voit parfois dans le maïs ou les tomates. 

De plus, en l’absence de suffisamment de phosphore, la plante le transporte des parties les plus anciennes vers les parties en croissance. Cela fait que les pièces les plus anciennes présentent des signes de déficience. Cependant, cela est rare ; vous ne le verrez peut-être pas dans les grandes cultures. 

Avantages de l'utilisation d'engrais phosphorés

Avantages de l'utilisation d'engrais phosphorés

Lorsque vous ajoutez du phosphore à vos cultures, cela : 

  • Aide à la production optimale de chlorophylle grâce à la photosynthèse
  • Construit le matériel génétique tel que les acides nucléiques, les protéines et les enzymes
  • Aide au développement des racines
  • Augmente la force des tiges et des tiges
  • Améliore la formation des fleurs et la production de graines
  • Favorise une croissance constante des cultures
  • Aide à la maturation précoce des plantes
  • Rend la plante résistante aux maladies
  • Améliore la qualité globale des cultures
  • Aide les légumineuses à absorber l’azote 

Comment appliquer l'engrais phosphoré

Ils sont cinq méthodes d'application du phosphore pour nourrir vos plantes en phosphore :

Méthode de baguage : Cette méthode est souvent utilisée pour fertiliser les plantes au printemps ou à l’automne juste avant de semer les graines. Vous pouvez utiliser des pelles ou des couteaux pour travailler le sol 8 à 10 mm plus profondément. Lorsque le phosphore est appliqué en bandes, il s’avère moins efficace. Néanmoins, c’est toujours mieux que de saupoudrer manuellement de l’engrais sur tout le champ. 

Phosphore en bandes latérales : Dans cette méthode, le phosphore est placé juste à côté du rang de semis. L'espace est généralement maintenu entre 2,5 et 5 cm (1 à 2 pouces) soit sur le côté, soit juste en dessous de la bande. Cette méthode est considérée comme idéale pour cultiver des plantes sensibles telles que les pommes de terre, les betteraves sucrières, le maïs, les tournesols et les haricots. 

Diffusion et incorporation : La méthode utilise tristement la technique de fertilisation avant le semis. L’inconvénient de cette méthode est que vous devez utiliser deux à quatre fois plus d’engrais que les méthodes ci-dessus. Cependant, cela contribue à améliorer la fertilité des sols érodés. Le coût initial peut être élevé, mais cela en vaut la peine au fil du temps.  

Top Dress : Comme son nom l’indique, cette technique se déroule sans incorporation. Cela fonctionne mieux pour les plantes fourragères dont les systèmes racinaires et pousses sont bien établis. Vous pouvez diffuser du phosphate granulaire, tandis que le phosphate liquide peut être versé en gouttes. 

Phosphore placé latéralement : Le phosphore peut ainsi être placé de manière optimale pour les cultures oléagineuses et céréalières. Pour les oléagineux, le taux de phosphore ne doit pas dépasser 15 kg/ha, et pour les céréales, il est de 50 à 70 kg/ha. De plus, les pois devraient en contenir 30 à 35 kg/ha. 

Quel est le bon moment pour appliquer un engrais phosphoré ?

Le printemps et l'automne sont les meilleures périodes pour fertiliser vos plantes. Par contre, au printemps, le sol est humide. Ce n’est peut-être pas une bonne idée de creuser le sol car cela peut entraîner certains problèmes. Pensez donc à l’automne. C'est parce que le sol est plus sec pour le labourage.  

Même si vous ne creusez pas le sol, vous pouvez toujours ajouter de l'engrais phosphoré au sol. Cela lui donne suffisamment de temps pour pénétrer plus profondément dans le sol et préparer le sol pour la plantation de printemps. Les plantes reçoivent ainsi plus efficacement le phosphore. 

Existe-t-il un autre moyen de savoir qu'il est temps d'ajouter du phosphore ? 

Oui, vous pouvez essayer des analyses de sol. Voici comment procéder. 

En plus de connaître l'insuffisance, une analyse de sol peut vous aider à connaître les concentrations de nutriments, car elles peuvent varier. Les trois méthodes d’analyse du sol comprennent :

  • Test de Bray P1
  • Mehlich 3
  • Olsen P. 

Parmi les trois, le test Bray P1 est la méthode d’analyse de sol la plus couramment utilisée pour connaître la présence de phosphore.

Précautions de sécurité lors de la manipulation de l'engrais

  • Portez toujours des lunettes
  • Ne touchez pas les engrais à mains nues. Portez des gants imperméables
  • En cas de contact avec les yeux, lavez-le immédiatement. Si la sensation de brûlure persiste, consultez immédiatement un médecin.

Que se passe-t-il lorsque vous appliquez du phosphore au mauvais moment

Que se passe-t-il lorsque vous appliquez du phosphore au mauvais moment

Une application excessive ou une application au mauvais moment peut être désastreuse. Par exemple, si vous fertilisez votre pelouse juste avant la pluie, la majorité de celle-ci finira dans les plans d’eau. Les experts appellent cela une pollution diffuse.

Ce type de pollution réduit la quantité d'oxygène dans l'eau, ce qui rend difficile la respiration prolongée des animaux aquatiques et les amène à mourir. Sachant que les matières organiques et les minéraux sont mauvais pour l’environnement, ils ont été interdits dans de nombreux endroits, notamment pour les pelouses.

Quelques mythes courants sur les engrais phosphorés

  • L'ajout de phosphore au sol ne contribue à sa croissance que si le sol contient des quantités insuffisantes de phosphore.
  • Le phosphore ne favorise pas le développement des racines des plantes. Leur présence dans les engrais de démarrage n’en fait pas un nutriment incontournable pour les racines.
  • La terre de votre jardin contient suffisamment de phosphore. Cela signifie qu’en ajouter davantage est inutile et nocif pour l’environnement.  

Pensées d'adieu

Sur ce, nous concluons notre guide sur les engrais phosphorés. N'oubliez pas que le sol ne contient pas suffisamment de phosphore. Par conséquent, il doit être ajouté si vous cherchez à augmenter le rendement de vos cultures. Cependant, il existe un délai et un plan précis pour postuler. Suivez-le et assurez-vous de ne pas en appliquer trop. Si vous suivez ces points, vous ne rencontrerez aucun problème. En dehors de cela, assurez-vous de choisir le bon fabricant d'engrais pour vos besoins en fertilisation. 

Articles durables pour vous

Le guide ultime des engrais en micronutriments

Le guide ultime des engrais en micronutriments

Explorez le guide essentiel des engrais en micronutriments, leurs rôles, leurs signes de carence et leurs méthodes d'application pour une santé et une croissance optimales des plantes.

Le guide ultime des engrais potassiques

Le guide ultime des engrais potassiques

Découvrez les avantages de l'engrais potassique pour une croissance optimale des plantes, y compris les types, les méthodes d'application et le calendrier pour des cultures saines.

Le guide ultime des engrais azotés

Le guide ultime des engrais azotés

Découvrez le guide essentiel de l'engrais azoté : son importance, ses types, son application et comment remédier aux carences pour des plantes plus saines.

fr_FRFrench