Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le guide ultime des engrais azotés

Découvrez le guide essentiel de l'engrais azoté : son importance, ses types, son application et comment remédier aux carences pour des plantes plus saines.

Vous avez peut-être entendu : « Ajoutez de l’urée à vos plantes si elles jaunissent ». Mais avez-vous déjà réfléchi à ce qu’est ce phénomène et pourquoi il se produit ? Eh bien, faisons la lumière là-dessus. Le jaunissement des feuilles, s'ils partent de la pointe et descendent vers la partie médiane, est dû au manque d'azote. Notez que ce n’est pas le seul symptôme. Votre plante peut souffrir de plusieurs problèmes de croissance et de développement si le sol qui l’entoure n’a pas la quantité d’azote requise lorsque la plante en a besoin.

Voici donc notre article complet sur engrais azotés, de leur rôle à leurs types et sources. Nous avons également expliqué ce qui peut arriver à votre plante en raison d'une carence en azote et comment y remédier.

Qu'est-ce qu'un engrais azoté ?

Un engrais azoté est une substance naturelle ou synthétique ajoutée au sol pour soutenir la croissance d'une plante. Bien qu’il soit disponible sous de nombreuses formes différentes, il ne fonctionne que si la plante obtient ce dont elle a besoin.

Pourquoi l’azote est-il important pour les plantes ?

Pourquoi l'azote est-il important pour les plantes

En raison du lessivage, dénitrification, ou volatilisation, le sol a tendance à perdre de l'azote. La rareté peut entraîner plusieurs problèmes de développement dans une plante.

N’oubliez pas que chaque plante a besoin d’azote nutritif pour devenir grande et forte. Cet élément est à l’origine de la couleur verte des feuilles et aussi de leur taille énorme.

Voici comment…

L'azote est un élément essentiel de la chlorophylle, le pigment vert qui donne aux plantes leur feuillage vert. C'est un élément qui fait également partie intégrante de acides aminés. Nous savons que les acides aminés fabriquent des protéines et que l’azote contribue donc à la structure physique de la plante. Ainsi, plus il y a d’azote, plus la plante est en bonne santé – ses tiges, ses feuilles et ses fleurs.

Types d'engrais azotés 

Nitrates : par exemple, nitrate de sodium ((NaNO3), nitrate de calcium [Ca (NO3)2] et nitrate de potassium (KN03).

Dans ces engrais, l’azote est présent sous forme de NO3. Les ions nitrate sont très mobiles et se perdent facilement par lessivage. Du côté positif, ces engrais contrôlent l’acidité du sol car ils sont basiques. 

Ammoniac : par exemple, ammoniac anhydre (NH4), sulfate d'ammonium [(NH4)2 S04] et chlorure d'ammonium (NH4Cl)

Ces engrais azotés contiennent de l'ammoniac ou de l'ammonium comme source d'azote. Ils se dissolvent rapidement dans l'eau et sont disponibles immédiatement. L’avantage de l’utilisation d’engrais ammoniacaux est qu’ils ne sont pas perdus par lessivage car les ions ammonium se fixent au complexe colloïdal du sol.  

Ammoniac et nitrate : par exemple, nitrate d'ammonium (NH4N03), nitrate de calcium et d'ammonium (CAN) et nitrate de sulfate d'ammonium [(NH4)2S04 NH4NO3]

Le nitrate et l'ammonium sont présents dans ces formes de les engrais. Les nitrates peuvent être rapidement utilisés par les plantes, tandis que l'ammonium devient progressivement accessible. 

Engrais amide : Urée et cyanure de calcium

L'amide se transforme en forme ammoniacale puis en nitrate dans le sol. Ils se dissolvent facilement dans l’eau et sont facilement disponibles pour la plante.

Comment appliquer de l'engrais azoté sur les plantes

Comment appliquer de l'engrais azoté sur les plantes

L'azote peut être appliqué aux plantes sous deux formes : liquide et sèche.

Azote sec : également appelés engrais en granulés, ils conviennent aux plantes qui nécessitent une libération plus lente des nutriments. Étant donné que l’azote provenant de l’azote sec doit être décomposé, vous pouvez surveiller la quantité d’azote que les plantes reçoivent. Cela évite également à vos plantes de brûler en raison d’une surexposition. 

Cependant, ceux-ci sont secs et peuvent ne jamais atteindre les racines des plantes. Cela signifie également que tous les composés volatils s’évaporeront dans l’air, le polluant considérablement. 

Azote liquide : Lorsque l’azote est appliqué sous forme liquide, la plante l’absorbe plus rapidement et plus efficacement, car il est directement absorbé par le sol. La concentration est généralement élevée comme celle-ci, et une concentration plus élevée est juste ce qu'il faut pour faire pousser une plante très rapidement. Mais n’en faites pas trop.

Déposez ou pulvérisez de l'engrais azoté près des racines actives. Un autre endroit est la zone où il est le plus probable qu'il soit prélevé. Cela aidera à garantir que l’azote est facilement disponible pour les plantes. 

Placement de l'azote pour un avantage maximal

L’endroit où vous placez l’engrais azoté est un facteur décisif dans son absorption. D'une manière générale, les plantes ne propagent pas leurs racines dans la zone racinaire d'une autre plante. Par conséquent, l’engrais doit être ajouté de manière à ce que toutes les plantes puissent y avoir accès. 

La première chose à considérer est la teneur en humidité du sol. Sans quantités suffisantes, il serait difficile pour les racines d’accéder à l’engrais placé sous la surface du sol. 

Les méthodes de diffusion et de regroupement des applications fonctionnent le mieux pour cela. Voici un exemple concernant les plants de maïs. Le nitrate d'urée et d'ammonium et l'ammoniac anhydre, lorsqu'ils sont disposés en rangées alternées, sont aussi efficaces qu'au milieu. Cela le rend accessible à toutes les rangées de plantes. 

Remarque : l’ajout simultané d’azote et de phosphore améliore l’absorption du phosphore. Cela est particulièrement visible lorsque le sol est alcalin et que l’azote est sous forme NH₄⁺. 

Alors, comment savoir que votre plante a besoin d’azote ? Continue de lire.

Signes de carence en azote dans une plante

Si votre plante manque d’azote, voici comment le repérer :

  • La plante est relativement plus courte. 
  • Les feuilles les plus grandes commencent d'abord à devenir vert pâle, puis jaunes pour enfin devenir blanches. Cela commence en forme de V à la pointe et se déplace le long de la nervure médiane.
  • Les feuilles plus petites et leurs tiges deviennent rouges ou parfois violettes. Par exemple, chez les plants de tomates, le dessous des tiges et des feuilles devient violet.
  • Les tiges développent des rayures verticales violettes
  • Les veines deviennent rouges
  • La plante de cannabis entre en dormance.
  • La plante porte moins de fleurs et de fruits que d’habitude.
  • Les feuilles commencent à s'enrouler à l'intérieur puis tombent.
  • Dans les cultures, la carence en N se manifeste par un tissu nécrotique. 
  • Le rendement des cultures diminue considérablement.
  • Les plantes connaissent une soudaine explosion de fleurs forcées.
  • La chlorose, une condition dans laquelle une plante produit moins de chlorophylle, s'étend du bas vers les parties les plus hautes de la plante.
  • Les plantes subissent un flétrissement prématuré, conduisant finalement à leur mort.

Alors, qu’est-ce qui cause une carence en azote ?

Les principaux facteurs provoquant une carence nutritionnelle

Les principaux facteurs provoquant une carence nutritionnelle

  • Le type de sol. Les sols tels que les sols sableux ainsi que les sols bien drainés perdent de l'azote par lessivage.
  • Saturation du sol : gestion de l'azote quand il pleut est essentiel. De fortes averses ou un arrosage excessif drainent les nutriments du sol.
  • Humidité du sol : Lorsque la teneur en eau du sol est faible, l’absorption des nutriments par les plantes reste également faible.
  • Aération : Les poches d'air dans le sol permettent l'apport d'oxygène à bactéries fixatrices d'azote. Ces micro-organismes sont responsables de l’apport d’azote aux plantes. Si la teneur en air est faible, les bactéries utilisent des nitrites et des nitrates, qui se transforment en protoxyde d’azote, un gaz à effet de serre.
  • Température : les nutriments ont besoin de conditions légèrement plus chaudes pour se dissoudre. Les microbes deviennent également moins actifs dans les sols plus frais. Ainsi, un sol froid est moins propice au mouvement des éléments nutritifs.
  • Concentration plus élevée de micronutriments : Lorsque le manganèse, le zinc et le potassium sont élevés dans le sol, les niveaux d’azote sont affectés.
  • Salinité : une activité saline élevée augmente la pression osmotique dans le sol et diminue l'accessibilité à l'azote.
  • Acidité du sol : Plus le sol est acide, moins l’azote est disponible pour les cultures. Le pH doit être élevé ou faible. 
  • Santé des racines : Seules les racines saines peuvent absorber l’azote. Ceux qui sont touchés par des parasites ou d’autres conditions ne parviennent pas à le faire. 
  • Infestation par les mauvaises herbes : la présence de mauvaises herbes déclenche une infestation d’azote car elles privent les plantes de nutriments vitaux. 
  • Une fertilisation inadéquate peut également entraîner une carence en azote.
  • Quantité réduite de matière organique. Ce dernier est une source naturelle d'azote. Lorsqu’il est faible, l’azote disponible pour les plantes est naturellement faible.

Comment remédier à une carence en azote

Les matières organiques et inorganiques peuvent aider à résoudre les problèmes causés par de faibles niveaux d’azote. 

  • Matière organique : Grâce à la matière organique, vous permettez aux plantes d’avoir accès aux nutriments vitaux dont elles ont besoin. De plus, cela améliore la teneur en humidité du sol. Vous pouvez même faire de l'engrais azoté à la maison.

Sources : fumier animal, engrais vert, compost, farine d'os ou farine de sang, tourbe de coco, feuilles d'arbres, légumineuses, scories d'ortie, tourteaux comestibles ou non et cendres.  

  • Matière inorganique : Les engrais préparés synthétiquement sont des amendements qui aident à résoudre les carences en nutriments. Cependant, une analyse de sol pour déterminer la quantité que vous devez ajouter au sol doit être effectuée avant de les ajouter.

Sources: NPK, urée, nitrate d'ammonium et nitrolichique.

Quel est le bon moment pour appliquer un engrais azoté ?

Quel est le bon moment pour appliquer un engrais azoté

L'automne et le printemps sont les deux meilleures périodes pour appliquer des engrais azotés. Au printemps, ajoutez des engrais avant de semer les plantations de printemps. De même, l’application automnale doit être effectuée avant les semis d’automne. 

De plus, le bon moment pour fertiliser les plantes est celui où elles en ont le plus besoin. Par exemple, le blé absorbe plus d’azote au printemps et au début de l’été, tandis que le maïs en absorbe davantage au milieu de l’été. Le sol doit donc contenir suffisamment d’azote pendant ces périodes. 

De plus, si aucune perte significative d’azote n’est attendue, il suffit alors de compléter le sol pendant la plantation. Cependant, si vous savez qu’une dénitrification peut avoir lieu, n’appliquez pas d’engrais d’un coup. Effectuez deux cycles d’application d’engrais. 

Comment savoir qu’il est temps de fertiliser ?

  • Testez la disponibilité de l’azote pour la plante. Cela peut provenir du sol ou de la plante elle-même.
  • Tenez compte de la quantité d'humidité dans le sol. Vérifiez même les prévisions météorologiques pour prendre une décision plus éclairée sur le moment correct pour la fertilisation.
  • Ne surfertilisez pas en une seule fois. Il est important de suivre les tarifs recommandés. Divisez les candidatures. Ensuite, ajustez les tarifs en fonction de la quantité de pluie qui tombe, en tenant également compte de la température.

Comment prévenir la carence en azote chez les plantes ?

  • Ne creusez pas le sol lorsqu'il est mouillé.
  • Examinez de plus près les prévisions météorologiques pour les 7 à 15 prochains jours. Cela aide à connaître les risques de saturation du sol. Si oui, reportez la fécondation.
  • Retardez la fertilisation avec de l'urée, car cela peut augmenter les risques de volatilisation.
  • Appliquez de l'engrais uniquement lorsque les cultures en ont besoin.
  • Ne pas fertiliser lorsque les températures sont supérieures à 10°C.
  • Si vous transformez un pâturage en cultures, en particulier dans les zones très pluvieuses ou irriguées, minimisez le temps sans culture.
  • Testez le sol avant de planter des graines.

Remarque : NH₄⁺ rend le sol acide avec ses ions hydrogène (H⁺). Cette acidification peut réduire le pH du sol. Cela peut être contrôlé en utilisant des engrais contenant du NO₃⁻. Cependant, ces méthodes ne sont pas si couramment utilisées mais devraient être utilisées pour obtenir de meilleurs résultats.

Technologie et fertilisation azotée

Technologie et fertilisation azotée

La technologie moderne rend la fertilisation azotée encore plus facile.

Dose initiale : Il existe des outils pour mesurer la dose d'azote dont votre plante a besoin au début de l'hiver. Il s'agit notamment de logiciels ou de services Web qui aident à créer des plans de fertilisation et également à calculer la dose.

Analyse prédictive (pour la fin de l'hiver) : Certains outils de base, comme les applications pour smartphone et les services numériques, permettent de vérifier la quantité d'engrais nécessaire à la fin de l'hiver. De tels outils s'avèrent utiles pour recalculer l'azote nécessaire aux cultures comme dans le cas du colza. Ceci est uniquement basé sur des mesures prises en fin de saison.

Outils de gestion des engrais (en saison) : Des capteurs (piétons, machines, aéroportés) et des services d'aide à la décision sont utilisés à cet effet. Tous ces outils permettent de mettre à jour les quantités d'engrais planifiées en estimant les besoins en azote de la culture. Certains peuvent également créer des cartes pour les applications, ajuster le timing et produire des cartes de recommandations. Ces dernières s’appuient sur des indicateurs comme la végétation.

Outils de traçabilité : Ces outils permettent de suivre les activités de fertilisation dans le sol. Les outils généralement utilisés comprennent les dispositifs de traçabilité et les dispositifs de gestion des parcelles.

Dernières technologies de géolocalisation : Pour garantir une répartition uniforme des engrais. Certaines applications peuvent également aider à ajuster la fertilisation en fonction de la vitesse de déplacement du tracteur. 

Pensées d'adieu

Maintenant que tu sais quoi engrais azoté qu'est-ce que c'est et quel est son rôle dans une plante, faites attention à quelques points. Utilisez toujours le bon type d’engrais N. Assurez-vous que le dosage et la méthode sont parfaitement adaptés au type de plante. N'oubliez pas que ne pas y parvenir peut entraîner des dommages aux plantes. Avant tout, choisissez un fournisseur réputé et fiable fabricant d'engrais acheter Engrais NPK

Articles durables pour vous

Intérieur d'une usine produisant de l'engrais au sulfate de magnésium comprenant de nombreux tuyaux et équipements

13 fabricants d’engrais au sulfate de magnésium

Découvrez les principaux fabricants d'engrais au sulfate de magnésium, notamment HANS Chem, ICL, etc. Trouvez les meilleurs fournisseurs pour augmenter les rendements des cultures et la santé des sols.

Un homme avec un chapeau de cowboy examine un presse-papiers représentant les fabricants d'engrais azotés en Inde

Top 11 des fabricants d’engrais azotés en Inde

Découvrez les principaux fabricants indiens d'engrais azotés qui stimulent la productivité agricole. Découvrez les principaux produits et contributions au secteur agricole.

Photo de figues sur une table, partiellement mangées. Concernant comment et quand fertiliser les figues

Comment et quand fertiliser les figues

Apprenez comment et quand fertiliser les figues, comprenez le NPK, les micronutriments et les horaires d'alimentation. Utilisez des options organiques comme le compost et le fumier vieilli pour une croissance naturelle.

fr_FRFrench