Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment gérer l’engrais azoté lorsqu’il est versé ?

Découvrez des stratégies efficaces pour gérer les engrais azotés pendant les précipitations afin d'optimiser la croissance des plantes et la santé des sols dans ce guide complet.

Table des matières

Avoir efficace azote la gestion peut vous aider à atteindre un meilleur équilibre des cultures et des sols. Et un engrais riche en azote joue un rôle important à cet égard. Il aide à résoudre les problèmes liés au manque de teneur en azote dans le sol. Mais lorsqu’il pleut, l’azote pulvérisé a du mal à rester intact, ce qui ramène le sol à la case départ : une carence en azote.

Même si des précipitations modérées n’ont pas d’impact majeur sur les pertes d’azote, de fortes pluies peuvent les détruire complètement. La gestion des engrais azotés est donc indispensable. Afin de réduire les pertes d’azote, discutons de la manière de gérer l’engrais azoté lors de son déversement. 

Comment les engrais riches en azote aident-ils la croissance des plantes ?

L'azote est un nutriment important qui contribue à divers processus physiologiques des plantes, tels que la croissance et le développement. Les plantes absorbent l'azote du sol sous forme de nitrates et de nitrites, qui sont ensuite utilisés pour fabriquer acides aminés (un élément constitutif des protéines).  

Comprenons comment engrais riches en azote fonction. 

Production de chlorophylle

Engrais azotés Chlorophylle

Engrais à base d'ammonium fournir la quantité requise de teneur en azote dans le chloroplastes (où la chlorophylle est présente). La quantité plus élevée d’azote améliore la synthèse de la chlorophylle, ce qui permet aux plantes d’absorber plus de lumière. Cela aide également à conserver la couleur des feuilles vertes. 

Fixation de l'azote

Les engrais riches en azote ajoutent de l’azote au réservoir d’azote du sol. Les bactéries fixatrices d’azote le convertissent facilement en composés simples que les plantes peuvent absorber et utiliser pour leur croissance globale.

Promouvoir la croissance 

Il améliore la capacité des plantes à obtenir les nutriments essentiels du sol. Par exemple, à mesure que les tissus méristématiques reçoivent les bonnes quantités d’azote et d’autres nutriments, une meilleure division cellulaire peut être observée.

Activation enzymatique 

La plupart enzymes nécessaires à la photosynthèse et à la croissance des plantes dépendent de l’azote. Les engrais optimisent les niveaux d’azote à des niveaux optimaux, favorisant ainsi l’activation des enzymes. Pour les métalloenzymes (les enzymes qui forment les ions métalliques), les quantités plus élevées de « N » servent de ligands aux ions métalliques.   

Menaces posées par les fortes précipitations

Des pluies abondantes ou intenses peuvent éliminer l’azote, ce qui peut entraîner un certain nombre de problèmes, tels qu’une mauvaise santé des sols et même une pollution. Notez que ses conséquences peuvent varier en fonction de facteurs tels que la composition du sol, la durée des précipitations et les conditions climatiques. Jetons un coup d'œil aux problèmes potentiels qui peuvent survenir après une pluie. 

Lessivage 

Le nitrate et l'ammonium sont soluble dans l'eau composés d'azote, après avoir été en contact avec l'eau, ces composés s'écoulent des plantes, entraînant le problème d'une absorption réduite des nutriments. À ce jour, cela pose un grand défi aux agriculteurs. 

Eutrophisation des plans d'eau

L’eau de pluie emporte avec elle les composés d’azote et de phosphore du sol et peut les transporter vers les plans d’eau voisins, entraînant une pollution de l’eau. À mesure que les plans d’eau deviennent trop riches en nutriments, des algues et du plancton se forment. Cela affecte l’écosystème aquatique. 

Volatilisation de l'ammoniac 

L'eau de pluie s'hydrolyse urée dans les engrais azotés urée, ce qui entraîne le rejet de gaz ammoniac dans l'atmosphère, ce qui dégrade la qualité de l'air. De plus, la volatilisation retire la teneur en azote des plantes, affectant ainsi l’absorption des nutriments. 

Dénitrification 

Des précipitations excessives provoquent un engorgement qui déclenche alors des processus microbiens tels que la dénitrification. Les nitrites subissent une réaction de réduction pour former N2 et N2O. Cela se produit comme un processus alternatif d’accepteur d’électrons terminaux dans des conditions anaérobies. 

Surmonter les problèmes liés à la gestion de l'azote pendant la pluie

Gestion des engrais azotés pendant la pluie

Lorsque vous avez postulé engrais azotés déjà arrivé dans votre champ et que vous prévoyez de la pluie, vous pouvez prendre certaines mesures. Discutons des mesures préalables et postérieures sur la façon de gérer l'engrais azoté lors de son déversement. 

Actions immédiates

Comme vous manquez de temps, plus vous agirez vite, mieux vous pourrez sauver les sols dans certaines conditions. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre :

Ajouter de l'engrais azoté au sol

Comme mentionné précédemment, l’eau de pluie élimine les composés azotés essentiels et provoque une carence en N chez les plantes. Pousser de l’azote dans le sol est l’un des moyens les plus efficaces d’amener l’azote dans la zone racinaire des plantes. Utilisez un motoculteur pour ajouter 3 à 4 pouces d'engrais dans le sol. L’idée est d’assurer une absorption efficace des nutriments et de minimiser les niveaux de perte d’azote. 

Détourner le débit d’eau 

Vous pouvez rediriger le débit d’eau en créant des barrières physiques, des bermes et des terrasses devant les zones sujettes au ruissellement des nutriments. De plus, vous pouvez créer des cours d’eau gazonnés pour empêcher l’eau d’atteindre vos cultures. De cette façon, vous pouvez filtrer les sédiments et même les empêcher de pénétrer dans les plans d’eau. 

Bouclier savonneux

Lorsque vous appliquez un bouclier savonneux sur le sol, un mince film se forme entre le sol et l’eau. N’oubliez pas que moins les points de contact sont nombreux, moins les risques d’infiltration sont faibles. En faisant cela, vous permettez à l’azote d’être absorbé efficacement par le sol avant de pouvoir être emporté par les eaux. Assurez-vous cependant d’utiliser uniquement des matériaux biodégradables pour améliorer la santé globale du sol. 

Actions après la pluie

Une fois qu’il arrête de pleuvoir, vérifiez le sol et les plantes pour élaborer la prochaine ligne de conduite en matière de gestion de l’azote.

Examiner l'humidité du sol

Commencez par prendre un peu de terre dans vos mains au cas où la terre serait humide et il y a de fortes chances que vous soyez confronté à des problèmes liés au lessivage. Vous ne devez pas ajouter d'azote à ce sol pendant un certain temps. Si le sol s’assèche rapidement, le lessivage n’est pas un problème. Ensuite, inspectez visuellement la plante pour vérifier sa couleur et la brûlure des feuilles. Le blanchiment et le jaunissement des feuilles suggèrent une carence en azote. Sinon, il est moins affecté. 

Application de cultures foliaires et de couverture

Si la croissance des plantes semble gênée, pensez à une application foliaire de votre engrais à la surface des feuilles. De cette façon, les feuilles recevront la nutrition nécessaire tout en préservant le sol. De plus, des cultures de couverture devraient être mises en place pour éviter de tels problèmes dans un avenir proche. Non seulement les cultures de couverture peuvent vous aider à maintenir la quantité d’azote dans le sol, mais le recyclage des nutriments aussi. De plus, cela pourrait vous aider à réguler la teneur en humidité, à prévenir l’érosion et même à lutter contre les parasites. 

Ajout d'inhibiteurs de nitrification 

Ajouter de la nitapyrine ou DCD (Dicyandiamide) peut vous aider à ralentir le processus de conversion de l’azote en nitrate dans le sol. Ces éléments peuvent facilement inhiber les bactéries nitrosmiques et même réduire le mouvement de ces éléments dans les plans d’eau. Cela aide le sol à retenir l’azote plus longtemps et réduit le risque de lessivage. 

Irrigation à l'eau de pluie

Si la cascade intense a emporté les engrais riches en azote, il est probable que l’eau ait une teneur modérée en azote. Récolter cette eau peut vous mener loin. Cette eau peut être stockée pendant les mois les plus secs de l’année et utilisée pour l’irrigation. Notez que l’eau avec une concentration plus élevée d’azote peut provoquer une dénitrification et un ruissellement, effectuez donc une vérification appropriée avant de l’utiliser. 

Plans à long terme pour la gestion de l'azote

Gestion des engrais azotés

Avoir un plan à long terme pour gérer les engrais azotés peut conduire à la fois à une augmentation du rendement des cultures et à une réduction de la probabilité de telles situations. Cela peut favoriser une meilleure absorption des nutriments et une meilleure durabilité agricole. Vous pouvez prendre quelques mesures pour gérer les engrais azotés liquides pendant la pluie.

Diversification des cultures

Au lieu de compter sur votre culture principale, optez pour une variété de cultures qui peuvent lui servir de bouclier. La plantation de légumineuses comme les pois et le trèfle peut fixer naturellement l’azote atmosphérique. De plus, la culture de cultures très exigeantes en azote provoque régulièrement un déséquilibre du sol et affecte la fertilité. Dans de tels cas, vous devez essayer de planter des cultures moins exigeantes en azote. De plus, le fait d’avoir une variété contribue à la croissance de la population microbienne dans le sol, garantissant ainsi une disponibilité suffisante d’azote pour la culture. 

Agriculture de précision 

La mise à niveau vers une agriculture de précision peut aider à atteindre une efficacité globale. Spécifiquement pour la gestion des engrais azotés liquides, il peut fournir aux agriculteurs des informations approfondies sur s’ils ont utilisé plus ou moins que les quantités requises. Grâce à des fonctionnalités telles que la détection d’images, les agriculteurs peuvent voir à quel point une culture peut être saine et quelle quantité d’azote elle a besoin. De plus, grâce à ses mécanismes de prévision météorologique et ses capacités d’analyse des données, les agriculteurs peuvent prendre des décisions éclairées. Donc, dans l’ensemble, ce serait un excellent investissement. 

Utilisation de la VRT (technologie à taux variable)

Cela peut être une solution plus personnalisée pour n’importe quel domaine. Avec l'aide de VRT (technologie à taux variable) systèmes, un agriculteur peut obtenir des données précieuses telles que la texture du sol, la teneur en éléments nutritifs, la matière organique et bien plus encore. Il est livré avec des cartes de prescription personnalisées qui peuvent être créées sur la base d'images satellite et du type de sol. La meilleure partie est qu’il indique avec précision aux utilisateurs comment pulvériser les bonnes quantités d’engrais pour réduire le gaspillage. Bref, le système Variable Rate Technology est une solution personnalisée.

Programmes de surveillance de la santé des sols

Mettez en œuvre des analyses de sol régulières pour surveiller les niveaux de nutriments et la structure du sol, en ajustant les applications d'azote en fonction des données en temps réel. Cette approche proactive garantit une croissance optimale des plantes et minimise le gaspillage de nutriments.

Gestion intégrée des nutriments

Combinez les amendements organiques, tels que le compost et le fumier, avec des engrais chimiques pour fournir un approvisionnement équilibré en nutriments. Cette approche intégrée améliore la santé des sols, réduit la dépendance aux intrants synthétiques et renforce la résilience des cultures contre les ravageurs et les maladies.

Commentaires de clôture 

Jusqu’à présent, nous avons discuté de la façon dont vous pouvez gérer les engrais azotés lorsqu’ils sont versés. Prendre les bonnes mesures au bon moment peut être bénéfique pour sauver vos récoltes. Assurez-vous de respecter les mesures immédiates et après la pluie. Une analyse après pluie est indispensable pour garantir si vos cultures ont subi des pertes d’azote. L'intégration d'outils et de technologies de pointe dans votre pratique agricole peut vous aider à trouver une meilleure solution à ce problème. 

Obtenez de l'aide aujourd'hui

Contactez HANS maintenant pour toute assistance

Articles durables pour vous

Champ de blé doré avec le soleil qui brille à travers ce qui représente le moment optimal pour appliquer de l'azote au blé

Moment optimal pour l’application d’azote au blé

Appliquer de l'azote au blé pendant les étapes clés de la croissance : extension de la tige et remplissage du grain en hiver, tallage et extension de la tige au printemps.

Un champ herbeux pittoresque avec un sentier menant à un parc parfait pour une promenade tranquille ou des activités de plein air

Quand fertiliser l'herbe de Saint-Augustin

Fertilisez l'herbe de Saint-Augustin de mars à mai et de juin à août avec de l'engrais azoté. Tondre à 2-3 pouces, arroser 1 pouce par semaine. Réduisez les soins de septembre à novembre.

Champ de maïs avec un arbre au centre L'image représente un environnement agricole

Quelle quantité d'engrais par acre pour le maïs

Apprenez à déterminer la bonne quantité d'engrais par acre pour le maïs. Comprenez les besoins en nutriments, les analyses de sol et des facteurs tels que le type de sol, le climat et les cultures précédentes.

fr_FRFrench