Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Engrais à l'urée : avantages et inconvénients

Pesez les avantages et les limites des engrais à l’urée pour optimiser vos pratiques agricoles et obtenir de meilleurs rendements.

Table des matières

Les engrais se sont, depuis la nuit des temps, prouvés qu'ils suffisaient à tous les nutriments nécessaires à la croissance saine des cultures. Certains sols sont riches en un nutriment mais déficients en un autre. Dans de tels cas, un catalyseur efficace est nécessaire pour améliorer le rendement du produit fabriqué. 

Ces engrais comprennent également des options organiques, plus faciles à utiliser et qui remplissent mieux leur fonction, comme l'urée. Le but est de servir d’avantage à la culture en répondant aux besoins en azote. La méthode aide à augmenter la quantité et la qualité tout en ne nuisant pas autant à l’environnement. Il faut cependant contrôler la quantité utilisée afin de ne pas trop nuire à l'environnement. À cette fin, nous devons mener suffisamment d’analyses de recherche pour éviter un tel événement. 

Comment utiliser les engrais à base d’urée ?

Le composé est utilisé de diverses manières. Il est principalement utilisé comme aliment pour animaux ou comme engrais naturel. Par exemple, nitrate d'ammonium et d'urée peut être utilisé comme composé avec des herbicides et des pesticides. Il est modifié pour réduire l'urée perdue dans l'air ambiant après sa décomposition dans le sol. Une autre méthode consiste à le convertir en ammoniac, qui facilite ensuite la croissance et la nutrition des plantes.

Quels sont les avantages de l’utilisation d’engrais à l’urée ?

appliquer des engrais à l'urée

La raison pour laquelle l’urée est toujours considérée comme efficace malgré la possibilité de risques est qu’elle ajoute du punch à l’apparence des plantes. En d’autres termes, cela contribue à leur donner une qualité luxuriante et feuillue. Nous pouvons en conclure que l’urée contribue à générer la photosynthèse. Étant donné que les sols alcalins peuvent créer des conditions nocives, l’urée survit mieux dans une humidité suffisante. C’est parce que le gaz ammoniac réagit plus rapidement avec l’humidité ambiante. Cependant, le nitrate d'ammonium doit être utilisé par temps sec. Pour un engrais plus efficace, l’urée peut également être mélangée avec du potassium et du phosphore. 

Quand les composés d’urée peuvent-ils nuire à l’environnement ? Un désavantage

L’un des rares cas où cela se produit est lorsque l’urée est proche du sol nu. Certains types d'inhibiteurs arrêtent l'hydrolyse des composés de l'urée. L'inhibition du processus d'hydrolyse devient importante car cela peut endommager les plants, surtout lorsque de grandes quantités de celui-ci sont utilisées. Il peut alors courir le risque d’éventuelles déformations lors de la germination des graines. Il faut se méfier de ses bienfaits, surtout dans les sols alcalins. En effet, l’urée se transformera d’abord en un composé d’ammonium nocif par hydrolyse avant de pouvoir se transformer en ammoniac gazeux. 

FAQ importantes concernant l'urée comme engrais pour les cultures

Pourquoi les agriculteurs épandent-ils de l’urée ?

Le but de l’urée est de fournir suffisamment de nutriments pour la croissance des plantes. Il est appliqué sur le sol ou à la surface du sol. Puisqu’il est très soluble dans l’eau, le composé peut être mélangé à de l’eau puis ajouté au sol sous forme fluide. 

Étant donné qu’une trop grande quantité d’urée peut endommager les plantes, son utilisation de cette manière peut conduire à sa propagation efficace dans la zone requise. Il peut être ajouté à l’eau d’irrigation ou pulvérisé sur le feuillage pour des résultats meilleurs et plus rapides.

Pourquoi l’urée n’est-elle pas utilisée en agriculture biologique ? 

L'urée peut être utilisée de plusieurs manières différentes, en dehors des cultures. Cependant, il possède plusieurs propriétés toxiques et est mortel lorsqu’il est ingéré. L’urée étant un composé chimique par nature, les agriculteurs biologiques ne l’utilisent pas.

Deuxièmement, le danger de nuire à l’environnement devient une autre raison. 

Quel ingrédient principal l’engrais à l’urée constitue-t-il ?

L'urée est principalement constituée d'une base granulaire. C'est une combinaison de nitrate d'ammonium et de chaux. Comme il est riche en carbonate de calcium, il n’augmentera pas l’acidité présente dans le sol. Par conséquent, il aide à neutraliser les conditions de pH pour une croissance plus saine des plantes. 

Qui est considéré comme le plus grand producteur d’engrais à l’urée ? 

Engrais à l'urée

Une étude de 2020 a prouvé que l’Inde est son plus grand fabricant, avec 24,6 millions de tonnes vendues chaque année. Cela représente environ 37,62% du total urée production mondiale. Les autres pays spécialisés dans sa production comprennent la Fédération de Russie, l'Indonésie, le Pakistan et le Canada, qui représentent les 79 781 TP3T restants. Cependant, en 2021, la Chine est devenue son premier producteur.

Quelles sont les alternatives possibles à l’urée ?

Puisque l’urée est potentiellement nocive, nous devons rechercher d’autres options. Le nitrate d'ammonium est un composé qui peut être utilisé comme substitut à l'urée ou combiné pour compenser la perte d'éventuels nutriments par les plantes. L’azote est plus efficacement absorbé par les plantes. De même, le sulfate d’ammonium est considéré comme une source alternative d’azote qui fournit au sol les composés soufrés nécessaires. 

Dernières pensées

Il faut utiliser ces composés essentiels pour augmenter le rendement du produit afin que le rendement maximum soit généré. Cependant, il ne faut pas ignorer les dangers possibles ou rester indifférent à ceux-ci. Maîtriser la nature du produit peut aider les agriculteurs à mieux contrôler la qualité de leurs produits. 

Obtenez de l'aide aujourd'hui

Contactez HANS maintenant pour toute assistance

Articles durables pour vous

Le guide ultime des engrais en micronutriments

Le guide ultime des engrais en micronutriments

Explorez le guide essentiel des engrais en micronutriments, leurs rôles, leurs signes de carence et leurs méthodes d'application pour une santé et une croissance optimales des plantes.

Le guide ultime des engrais potassiques

Le guide ultime des engrais potassiques

Découvrez les avantages de l'engrais potassique pour une croissance optimale des plantes, y compris les types, les méthodes d'application et le calendrier pour des cultures saines.

Le guide ultime des engrais azotés

Le guide ultime des engrais azotés

Découvrez le guide essentiel de l'engrais azoté : son importance, ses types, son application et comment remédier aux carences pour des plantes plus saines.

fr_FRFrench